Les mécanismes de l’analgésie hypnotique expliqués par l’imagerie

Mis à jour : mars 8


Les mécanismes de l’analgésie induite par l'hypnose expliqués par l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf)


Une analgésie hypnotique focalisée (AHF) a été obtenue sur 20 sujets très sensibles à l’hypnose à l’aide de stimulations #nociceptives sous une imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf).


Le tracé de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle dans l’activation du cortex cérébral à la suite d’un stimulus #douloureux a été enregistré pendant l’état de non-#hypnose et pendant l’#analgésie hypnotique focalisée.


Le protocole de balayage comprenait l’acquisition d’un scanner structurel pondéré T1, de quatre scanners fonctionnels, d’un scanner axial pondéré T2 et d’un scanner d’inversion-récupération atténuée par un fluide (FLAIR).


Le temps total de l’#imagerie, y compris la localisation et l’acquisition d’images structurelles, était d’environ 60 minutes.


Sans analgésie hypnotique focalisée, les sujets ont signalé la présence subjective de la #douleur, et les secteurs sensoriels primaires de cortex S1, S2, et S3 étaient activés.


Pendant l’analgésie hypnotique focalisée, les sujets ont signalé l’absence complète de douleur subjective et les secteurs sensoriels S1, S2, et S3 étaient désactivés.


Ces résultats semblent indiquer que l’analgésie hypnotique focalisée peut empêcher des stimuli douloureux d’atteindre le cortex sensoriel du cerveau, probablement par un mécanisme de contrôle par soupapes.


Hypnotic-focused analgesia (HFA) was produced in 20 highly hypnotizable subjects receiving nociceptive stimulations while undergoing functional magnetic resonance imaging (fMRI).


The fMRI pattern in brain cortex activation while receiving a painful stimulus was recorded both during nonhypnosis and during HFA.


The scanning protocol included the acquisition of a T1-weighted structural scan, 4 functional scans, a T2-weighted axial scan, and a fluid attenuated inversion recovery (FLAIR) scan.


Total imaging time, including localization and structural image acquisitions, was approximately 60 minutes.


Without HFA, the subjects reported subjective presence of pain, and the cortex primary sensory areas S1, S2, and S3 were activated.


During HFA, the subjects reported complete absence of subjective pain and S1, S2, and S3 were deactivated. The findings suggest that HFA may prevent painful stimuli from reaching the sensory brain cortex, possibly through a gate-control mechanism.


Edoardo Casiglia, Francesco Finatti, Valérie Tikhonoff, Maria R. Stabile, Micaela Mitolo, Federica Albertini, Federica Gasparotti, Enrico Facco, Antonio M. Lapenta (2020)

Mechanisms of Hypnotic Analgesia Explained by Functional Magnetic Resonance (fMRI), International Journal of Clinical and Experimental Hypnosis

HORAIRES 
ADRESSE

Du Lundi au Samedi

de 7h00 à 20h00

  • Facebook ostéopathe Saint-Nazaire
  • Twitter Icône sociale
  • Hypnose 44 Ostéopathe saint Nazaire
  • brave navigateur

© Ostéopathe Saint-Nazaire

Cédric de Tombeur

Ostéopathe & Hypnothérapeute

10 Rue Du Bois Savary
Saint-Nazaire 44600

 

Tél. 02 40 19 21 59

Ostéopathe du Sport 44 | Ostéopathe Saint-Nazaire | Cédric de TOMBEUR