Hypnose : la recherche confirme son efficacité (anxiété, douleur, récupération post-opératoire)

Mis à jour : avr. 5

L'#hypnose est une technique qui induit des changements dans l'expérience perceptuelle en répondant à des suggestions spécifiques. Grâce à la neuro-imagerie fonctionnelle, de nombreuses études cliniques et expérimentales ont montré que les processus hypnotiques modifiaient les réseaux cérébraux internes (#conscience de soi) et externes (conscience environnementale).


Des quantifications objectives de ce type permettent de caractériser les changements cérébraux après une #induction hypnotique et leurs utilisations en milieu #clinique.


L'#hypnosédation est l'une de ces applications, car elle combine l'hypnose à une #anesthésie locale chez les patients subissant une intervention #chirurgicale. Le pouvoir de cette technique réside dans l’évitement de l’#anesthésie générale et de ses éventuelles complications pouvant survenir pendant et après la chirurgie.


L'hypnose est associée à une amélioration du confort per-opératoire et à une réduction de l'#anxiété et de la #douleur péri-opératoires.

Vue tridimensionnelle du thalamus (en rouge).


L'hypnose assure une récupération plus rapide du patient et diminue les besoins peropératoires en médicaments #sédatifs ou #analgésiques. Les mécanismes sous-jacents à la modulation de la perception de la douleur dans des conditions hypnotiques impliquent des zones corticales et sous-corticales, principalement les cortex cingulaires (antérieur et préfrontal), ainsi que les noyaux gris centraux et thalami.


À cet égard, l’analgésie induite par l’hypnose est une alternative efficace et très rentable à la sédation pendant la chirurgie et la gestion des symptômes.

Hypnosis is a technique that induces changes in perceptual experience through response to specific suggestions. By means of functional neuroimaging, a large body of clinical and experimental studies has shown that hypnotic processes modify internal (self-awareness) as well as external (environmental awareness) brain networks.


Objective quantifications of this kind permit the characterization of cerebral changes after hypnotic induction and its uses in the clinical setting. Hypnosedation is one such application, as it combines hypnosis with local anesthesia in patients undergoing surgery. The power of this technique lies in the avoidance of general anesthesia and its potential complications that emerge during and after surgery. Hypnosedation is associated with improved intraoperative comfort and reduced perioperative anxiety and pain.


It ensures a faster recovery of the patient and diminishes the intraoperative requirements for sedative or analgesic drugs. Mechanisms underlying the modulation of pain perception under hypnotic conditions involve cortical and subcortical areas, mainly the anterior cingulate and prefrontal cortices as well as the basal ganglia and thalami.


In that respect, hypnosis-induced analgesia is an effective and highly cost-effective alternative to sedation during surgery and symptom management.



Au cours des deux dernières décennies, l'hypnose a été largement reconnue et acceptée pour ses interventions thérapeutiques. En se basant sur la compréhension de ses fondements neurophysiologiques, la recherche confirme l'efficacité de l'hypnose dans la gestion d'un certain nombre de problèmes et de symptômes cliniques.


Le rôle central du cortex cingulaire dans l'hypnose constitue une cible pour les interventions thérapeutiques et chirurgicales.

Le cortex cingulaire antérieur de l'hémisphère cérébral gauche (en rouge)


Les données de recherche mettent en évidence en particulier le rôle de la partie de l'aire de Brodmann 25 - Cortex septale (ou subgenual du cortex cingulaire antérieur) et du cortex préfrontal dans les réponses hypnotiques.


Cortex cingulaire antérieur (AAC) peut en outre être divisé dans le cortex cingulaire antérieur perigenual de (près du genu) et le cortex midcingulate.

L'#hypnoanalgésie cible la région de midcingulate ; ainsi, les futures applications visant ce domaine pourraient conduire à des moyens encore plus efficaces de tronquer le traitement nociceptif.


Ces progrès renforcent l’idée que des stratégies non seulement pharmacologiques, mais aussi psychologiques, visant à soulager la douleur peuvent moduler le réseau interconnecté de régions corticales et sous-corticales afin d’atténuer la perception de la douleur pendant la chirurgie.


Lire aussi :

- L'hypnose et l'arrêt du tabac : test de dépendance du fumeur Fagerström et de motivation - Auto-hypnose et hypnose aux urgences

D. Trujillo-Rodríguez, M.-E. Faymonville, A. Vanhaudenhuyse, A. Demertzi,

Chapter 18 - Hypnosis for cingulate-mediated analgesia and disease treatment,

Editor(s): Brent A. Vogt, Handbook of Clinical Neurology, Elsevier,

Volume 166, 2019, Pages 327-339, ISSN 0072-9752, ISBN 9780444641960,


Keywords : Pain; Hypnosis; Hypnosedation; Anterior cingulate cortex; Hypnoanalgesia; fMRI; PET; Neuroimaging

HORAIRES 

Du Lundi au Samedi

de 7h00 à 20h00

  • Hypnose 44 Ostéopathe saint Nazaire
  • Twitter Icône sociale
  • Facebook ostéopathe Saint-Nazaire

© Cabinet de TOMBEUR

ADRESSE

Cédric de Tombeur

Ostéopathe & Hypnothérapeute

10 Rue Du Bois Savary
Saint-Nazaire 44600

 

Tél. 02 40 19 21 59

Cabinet de TOMBEUR | Ostéopathe Saint-Nazaire | Hypnose Saint-Nazaire