Améliorer le sommeil et l'anxiété des patients atteints du COVID-19

Mis à jour : oct. 4

Effets de la relaxation musculaire progressive sur l'anxiété et la qualité du sommeil chez les patients atteints du coronavirus (COVID-19)



L'organisme international a indiqué que "Co" renvoyait à "corona", "vi" à "virus" et que "d" était l'initiale de "disease", "maladie" en anglais. Le "19" renvoie à l'an dernier 2019, année d'apparition du virus. Selon l'OMS, "Covid-19" est "facile à prononcer", sans être "stigmatisante" pour un pays ou une population. Le nom précédent, "2019-nCoV", provisoire, signifiait simplement "nouveau coronavirus".

(Le coronavirus devient Covid-19 : pourquoi ce changement de nom ? https://www.rtl.fr)


Les patients atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) connaîtront des niveaux élevés d'#anxiété et une faible qualité de #sommeil en raison du traitement en isolement. Certains médicaments améliorant le sommeil peuvent inhiber le système respiratoire et aggraver la maladie. Des instructions prolongées au chevet peuvent augmenter le risque d'infections médicales.


Objectif : étudier l'effet de la relaxation musculaire progressive sur l'anxiété et la qualité du sommeil du COVID-19.


Méthode : Dans cet essai clinique contrôlé randomisé, un total de 51 patients qui sont entrés dans la salle d'isolement ont été inclus dans l'étude et répartis au hasard en groupes expérimentaux et témoins.


Le groupe expérimental a utilisé la technologie de #relaxation musculaire progressive (PMR) pendant 30 minutes par jour pendant 5 jours consécutifs.


Pendant cette période, le groupe témoin n'a reçu que des soins et un traitement de routine. Avant et après l'intervention, le Spielberger State-Trait Anxiety Scale (STAI) et le Sleep State Self-Rating Scale (SRSS) ont été utilisés pour mesurer et enregistrer l'anxiété du patient et la qualité du sommeil. Enfin, l'analyse des données a été réalisée à l'aide du logiciel SPSS 25.0.


Résultats : Le score d'anxiété moyen (STAI) avant l'intervention n'était pas statistiquement significatif (P = 0,730), et le score d'anxiété moyen après intervention était statistiquement significatif (P <0,001). Le score moyen de qualité du sommeil (SRSS) des deux groupes avant l'intervention n'était pas statistiquement significatif (P = 0,838), et il était statistiquement significatif après l'intervention (P <0,001).


Conclusion : La relaxation musculaire progressive en tant que méthode auxiliaire peut réduire l'anxiété et améliorer la qualité du sommeil chez les patients atteints de COVID-19.

Coronavirus (COVID-19)


Liu K, Chen Y, Wu D, Lin R, Wang Z, Pan L. Effects of progressive muscle relaxation on anxiety and sleep quality in patients with COVID-19. Complement Ther Clin Pract. 2020;39:101132. doi:10.1016/j.ctcp.2020.101132


Effects of progressive muscle relaxation on anxiety and sleep quality in patients with COVID-19


Background: Patients with Coronavirus Disease 2019(COVID-19) will experience high levels of anxiety and low sleep quality due to isolation treatment. Some sleep-improving drugs may inhibit the respiratory system and worsen the condition. Prolonged bedside instruction may increase the risk of medical infections.


Objective: To investigate the effect of progressive muscle relaxation on anxiety and sleep quality of COVID-19.


Methods: In this randomized controlled clinical trial, a total of 51 patients who entered the isolation ward were included in the study and randomly divided into experimental and control groups. The experimental group used progressive muscle relaxation (PMR) technology for 30 min per day for 5 consecutive days. During this period, the control group received only routine care and treatment. Before and after the intervention, the Spielberger State-Trait Anxiety Scale (STAI) and Sleep State Self-Rating Scale (SRSS) were used to measure and record patient anxiety and sleep quality. Finally, data analysis was performed using SPSS 25.0 software.


Results: The average anxiety score (STAI) before intervention was not statistically significant (P = 0.730), and the average anxiety score after intervention was statistically significant (P < 0.001). The average sleep quality score (SRSS) of the two groups before intervention was not statistically significant (P = 0.838), and it was statistically significant after intervention (P < 0.001).


Conclusion: Progressive muscle relaxation as an auxiliary method can reduce anxiety and improve sleep quality in patients with COVID-19.

HORAIRES 

Du Lundi au Samedi

de 7h00 à 20h00

  • Hypnose 44 Ostéopathe saint Nazaire
  • Twitter Icône sociale
  • Facebook ostéopathe Saint-Nazaire

© Cabinet de TOMBEUR

ADRESSE

Cédric de Tombeur

Ostéopathe & Hypnothérapeute

10 Rue Du Bois Savary
Saint-Nazaire 44600

 

Tél. 02 40 19 21 59

Cabinet de TOMBEUR | Ostéopathe Saint-Nazaire | Hypnose Saint-Nazaire