• Cabinet de TOMBEUR

Vaincre les attaques de panique - Grâce à la thérapie brève stratégique

Mis à jour : janv. 24


Hypnose et Thérapie brève Panique | Cabinet de TOMBEUR

Vaincre les attaques de panique - Grâce à la thérapie brève stratégique



La peur est la plus primitive de nos émotions, et lorsqu'elle atteint des extrêmes, elle est capable d’inhiber toute pensée. Émotion fondamentale pour nous adapter face au danger, la peur, dans sa dimension pathologique, peut ainsi devenir envahissante et dévastatrice.

Les attaques de panique constituent l’expression la plus spectaculaire et handicapante des peurs pathologiques. Le psychologue Giorgio Nardone explique de manière claire et accessible les connaissances actuelles sur les mécanismes des troubles paniques et présente un protocole thérapeutique efficace et rapide pour les surmonter.


Anatomie de la panique


Le déchaînement.


Lorsque les sens perçoivent un danger, un bruit soudain, une image effrayante, une sensation désagréable, les informations peuvent prendre deux chemins différents, à travers le cerveau.


A. Le raccourci.


Le cerveau active automatiquement un dispositif de secours, l’amygdale. Une fois activée, celle-ci envoie une sorte de bulletin d’alerte à toutes les autres structures cérébrales. Le résultat consiste en une réaction classique de peur : transpiration des mains, tachycardie, augmentation de la pression artérielle, décharge d’adrénaline. Tout cela se produit avant que l’esprit se rende compte d’avoir ressenti ou touché quelque chose. Avant même de savoir pourquoi nous avons peur, nous avons peur.


B. La route principale.


Ce n’est qu’une fois la réponse activée que l’esprit conscient entre en fonction. Plutôt que de voyager directement vers l’amygdale, certaines informations sensorielles empruntent un chemin circulaire, en s’arrêtant d’abord au thalamus (le centre d’élaboration des symptômes sensoriels), puis au cortex (la couche extérieure des cellules cérébrales). Le cortex analyse les données brutes qui passent à travers les sens et décide s’il convient de leur apporter une réponse de peur. Si la réponse est positive, le cortex envoie un signal à l’amygdale, laquelle transmet un message d’alerte au corps.


1. Les stimulations auditives et visuelles, réelles ou imaginaires Les images et les sons sont élaborés par le thalamus qui filtre les impulsions en entrée et les achemine immédiatement vers l’amygdale ou vers les zones appropriées du cortex.


2. Les stimulations olfactives et tactiles, réelles ou imaginaires Les sensations olfactives et tactiles traversent le thalamus et se dirigent directement vers l’amygdale. Les odeurs peuvent évoquer des souvenirs ou des sensations plus fortes (comme des images et des sons).

3. Le thalamus Il analyse les impulsions visuelles en entrée (forme et couleurs) et les impulsions auditives (volume et contraste), puis envoie un signal aux zones appropriées du cortex.


4. Le cortex


Il définit le sens naturel de la vision et de l’audition, en permettant au cerveau de devenir conscient de ce qui est vu et entendu. En agissant sur une zone particulière, le cortex préfrontal peut interrompre une réaction d’anxiété.


5. L’amygdale


Centre émotionnel du cerveau, l’amygdale exerce la fonction primaire de déclencheur de la réaction de peur. Les informations qui la traversent possèdent une signification émotionnelle.


6. Le noyau des terminaisons striées


Si l’amygdale déclenche une explosion immédiate de peur, le noyau fera perdurer une telle réaction, provoquant un malaise de longue durée typique de l’anxiété.


7. Locus coeruleus


Il reçoit les signaux depuis l’amygdale et est responsable de nombreuses manifestations typiques de l’anxiété : tachycardie, augmentation de la pression artérielle, transpiration, dilatation des pupilles.


8. L’hippocampe


C’est le centre de la mémoire, vital pour l’élaboration des informations en provenance des sens ; celles-ci sont chargées du bagage émotionnel collecté durant le parcours à travers l’amygdale.


…la réaction du corps…

En mettant le cerveau en alerte, l’amygdale déclenche une série de changements chimiques et hormonaux qui placent tout l’organisme en état d’alerte.


Augmentation de l’hormone du stress


En réponse aux signaux envoyés par l’hypothalamus et la glande pituitaire, les glandes surrénales sécrètent une grande quantité de cortisol. Une quantité trop importante de cortisol met en court-circuit les cellules de l’hippocampe, faisant ainsi échec à une bonne organisation de la mémoire du traumatisme ou de l’expérience stressante. Les souvenirs perdent leur cohérence et deviennent fragmentaires.


Augmentation du rythme cardiaque


Le système nerveux sympathique du corps, responsable du rythme cardiaque et de la respiration pulmonaire, déploie des efforts démesurés : le cœur bat plus vite, la pression artérielle augmente, les poumons se mettent en hyperventilation. La transpiration se modifie ; les terminaisons nerveuses de la peau entrent en action, provoquant ainsi la fameuse « chair de poule ».


Combattre ou fuir


Les sens deviennent hyperactifs et traquent de potentiels signaux de danger. L’adrénaline se décharge dans les muscles, préparant le corps à combattre ou à fuir.


Blocage de la digestion


Le cerveau cesse toute pensée agréable et se concentre exclusivement sur les dangers potentiels. Pour éviter toute activité et énergie dispersives, il interrompt le phénomène de la digestion et demande au corps de vider le conduit digestif, en provoquant un vomissement involontaire, une urination, une défécation.



Giorgio NARDONE, psychologue et psychothérapeute italien, est l'un des principaux représentants de la thérapie brève en Europe. Il dirige le Centre de thérapie stratégique d'Arezzo qu'il a fondé en 1989 en collaboration avec Paul Watzlawick ainsi que le Mental Research Institute de Palo Alto (Californie). Au fil des ans, Nardone a développé des méthodes thérapeutiques de résolution de problèmes qu'il a ensuite exposées dans des ouvrages à destination des professionnels de l'accompagnement, mais aussi du grand public. Son approche originale a fait de lui un acteur incontournable, tandis que la diffusion de ses ouvrages lui a apporté une reconnaissance internationale.

Vaincre les attaques de panique - Grâce à la thérapie brève stratégique

Éditeur : Enrick B. Editions (15 mai 2019)

Broché : 131 pages

ISBN-10 : 2356443606

ISBN-13 : 978-2356443601

Poids de l'article : 180 g

Dimensions : 21 x 1.4 x 14 cm

HORAIRES 

Du Lundi au Samedi

de 7h00 à 20h00

  • Hypnose 44 Ostéopathe saint Nazaire
  • Twitter Icône sociale
  • Facebook ostéopathe Saint-Nazaire

© Cabinet de TOMBEUR

ADRESSE

Cédric de Tombeur

Ostéopathe & Hypnothérapeute

10 Rue Du Bois Savary
Saint-Nazaire 44600

 

Tél. 02 40 19 21 59

Ostéopathe Saint-Nazaire | Fasciathérapie Saint-Nazaire | Hypnose 44600