Soyez libre de vous abonner

  • Cabinet de TOMBEUR

L'importance de l'ostéopathie dans les maux de tête, céphalées, migraines

Dernière mise à jour : 2 avr. 2020

L'ostéopathie est une option viable pour les patients qui ne souhaitent pas utiliser de médicaments ou qui ont des contre-indications. Les patients souffrant de maux de tête qui sont réfractaires à d'autres options de traitement peuvent également être candidats à l’ostéopathie. De nombreuses étiologies de maux de tête peuvent être associées à cette option de traitement non invasive et adaptée.

Les études récentes montrent qu’environ 45 millions de personnes souffrent de maux de tête chaque année aux USA. Beaucoup de patients souffrant de maux de tête sont incapables de trouver un #soulagement grâce aux options de traitement classiques.


L'#ostéopathie est une option de traitement non invasive utile avec peu ou pas d'effets secondaires. Il existe plusieurs types et origines de maux de tête dont l'ostéopathie a montré ses avantages : les migraines, céphalées de tension, événements liés au combat (champ de bataille), céphalées post-traumatiques, #sinusites, extractions dentaires, commotions cérébrales.


Les maux de tête sont une affection courante et peuvent être extrêmement invalidants. Les migraines sont le type de mal de tête le plus courant et probablement le plus invalidant. Sur 45 millions d'Américains souffrant de maux de tête, selon l'American Migraine Foundation, environ 36 millions d'Américains souffrent de migraines. Il n’est pas rare que les options de traitement provoquent et aggravent les maux de tête. La céphalée due à l'abus de médicaments est également appelée céphalée de rebond.


Bien que les maux de tête soient fréquents, les options de traitement médicamenteux conventionnelles sont souvent considérées comme insatisfaisantes :


- Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) sont les principaux traitements des maux de tête en vente libre. L'usage excessif d'AINS peut aboutir à des ulcères gastro-intestinaux, à une insuffisance rénale et à des complications cardiovasculaires.


- L'utilisation excessive d'acétaminophène a été liée à un dysfonctionnement du #foie.


- Les triptans sont d'autres médicaments les plus largement utilisés pour les maux de tête. Ils ont des effets secondaires mineurs tels que #nausées, sécheresse de la bouche, #vertiges, #fatigue et même maux de tête. La tachycardie et la vasoconstriction des artères, y compris les artères et les veines coronaires, sont d'autres effets secondaires de ce médicament. Ainsi, l’utilisation de cette classe de médicaments avec l’#angor de Prinzmetal , les maladies cardiovasculaires ou les maladies de l’artère périphérique est généralement contre-indiquée.


- Les ergots (dihydroergotamine) sont une option de traitement de la #migraine. Bien que les ergots puissent soulager les symptômes des maux de tête, ces médicaments peuvent également présenter aussi de graves contre-indications cardiovasculaires.


L'utilisation de plusieurs de ces médicaments est relativement contre-indiquée dans des populations particulières en raison d'interactions médicamenteuses potentielles et d'effets indésirables. Les enfants, les #femmes #enceintes et les personnes #âgées sont particulièrement à risque. Chez les personnes âgées, la polypharmacie et la fonction du #rein sont souvent un problème, ce qui limite la capacité de prescrire d'autres médicaments. Les #enfants doivent être surveillés de très près lors de la prescription de triptans.


- Les triptans peuvent engendrer une maladie #pulmonaire et une maladie valvulaire #cardiaque. Il existe une variabilité dans les pratiques de prescription en ce qui concerne les triptans chez les femmes enceintes. Le risque pour le #fœtus en #développement lorsqu’il est exposé à un triptan peut inclure un faible poids à la #naissance, une altération de l’#ossification du #squelette et des #dysfonctions de la reproduction plus tard dans la vie.


- La dihydroergotamine ainsi que d'autres alcaloïdes de l'ergot sont contre-indiqués pendant la #grossesse. Ces médicaments ont de puissantes propriétés oxytociques et stimulantes utérines, pouvant induire du travail.


Les personnes souffrant de complications cardiovasculaires doivent utiliser ces médicaments avec prudence, car ils peuvent provoquer une vasoconstriction des artères périphériques et coronaires. Enfin, l'utilisation excessive de médicaments contre les maux de tête peut entraîner des maux de tête de rebond. Les #céphalées de rebond sont des maux de tête réellement causés par les médicaments eux-mêmes. L'abus de médicaments ou l'utilisation quotidienne de médicaments pour les maux de tête peut interférer avec les fonctions normales du #cerveau, en particulier la réponse #inflammatoire normale du cerveau.


L'utilisation excessive de médicaments, plus de 10 à 15 jours par mois, peut engendrer des #migraines et l'accélération des fréquences des maux de tête. La perturbation des médiateurs inflammatoires a été liée à la sensibilisation des #neurones trigéminovasculaires, ce qui contribue à la formation de migraines.


Les céphalées, ou #mauxdetête, constituent un problème majeur de santé publique. Les mécanismes neurobiologiques qui déclenchent l'apparition des douleurs associées aux céphalées primaires viennent d'être mis au jour par des chercheurs (#CNRS #Inserm...) Ces douleurs chroniques seraient liées à un #dysfonctionnement des neurones de l'#hypothalamus impliqués dans la régulation de l'axe du