Genou avec douleur autour de la rotule : Tests synd. douloureux fémoro-patellaire

Mis à jour : 10 sept 2019


Tests neurodynamiques du syndrome douloureux fémoro-patellaire : étude pilote

Le syndrome douloureux fémoro-patellaire (SPFP) est un trouble musculo-squelettique courant. Il y a peu de consensus sur l'étiologie, mais un modèle explicatif suggère que le syndrome douloureux fémoro-patellaire peut être causé par une douleur #référée. Des tests #neurodynamiques sont utilisés pour explorer la mécanosensibilité des nerfs périphériques et des études antérieures ont montré une relation entre une mécanosensibilité accrue et une douleur antérieure du genou en utilisant le femoral slump test (FST). Auparavant, le prone knee bend test (PKB) ne semble pas avoir été inclus.


Le but principal de cette étude pilote était de déterminer s'il existait une différence identifiable de mécanosensibilité entre les côtés gauche et droit pouvant être identifiée à l'aide des tests prone knee bend test et le femoral slump test du #nerf #fémoral chez les patients atteints du syndrome douloureux #fémoro-#patellaire unilatéral.


Méthode


Cette étude pilote transversale a testé chez 12 patients atteints de syndrome douloureux fémoro-patellaire unilatéral l'altération de la mécanosensibilité, en utilisant à la fois le prone knee bend test et le femoral slump test.


Le #genou sans douleur a été utilisé comme témoin. Les procédures de test sélectionnées étaient similaires à celles utilisées par les cliniciens dans la pratique quotidienne.


Résultats


On a constaté que 8 et 4 des 12 patients présentaient des niveaux accrus de mécanosensibilité dans la #jambe atteinte, côté du syndrome douloureux fémoro-patellaire en utilisant le prone knee bend test et le femoral slump test, respectivement.


Les deux tests ont provoqué une douleur plus forte du côté de la jambe atteinte du syndrome douloureux fémoro-patellaire comparée à la jambe asymptomatique (p <0,05).


Les symptômes étaient plus souvent localisés dans le genou, face #antérieure, la différenciation structurelle par #flexion du #cou (#rachis #cervical) semblant augmenter davantage les symptômes lors du test de la jambe avec le syndrome douloureux fémoro-patellaire .


Conclusions


Bien que la fiabilité des tests soit inconnue et que la taille de l'échantillon de l'étude soit petite, les procédures de test avec le prone knee bend test et le femoral slump test utilisées dans la pratique clinique semblent capables de révéler une #mécanosensibilité modifiée chez les patients atteints du syndrome douloureux fémoro-patellaire unilatéral.


Le prone knee bend test semble détecter la #mécanosensibilité chez plus de patients que le femoral slump test.


Nous recommandons d'inclure les deux tests dans les futures études contrôlées à plus grande insu, qui devraient également évaluer la fiabilité des tests.

Vegstein, Kristine & Stendal Robinson, Hilde & Jensen, Roar. (2019).

Neurodynamic tests for patellofemoral pain syndrome : a pilot study.

Chiropractic & Manual Therapies. 27. 10.1186/s12998-019-0242-2.



HORAIRES 
ADRESSE

Du Lundi au Samedi

de 7h00 à 20h00

  • Facebook ostéopathe Saint-Nazaire
  • Twitter Icône sociale
  • Hypnose 44 Ostéopathe saint Nazaire
  • brave navigateur

© Ostéopathe Saint-Nazaire

Cédric de Tombeur

Ostéopathe & Hypnothérapeute

10 Rue Du Bois Savary
Saint-Nazaire 44600

 

Tél. 02 40 19 21 59

Ostéopathe du Sport 44 | Ostéopathe Saint-Nazaire | Cédric de TOMBEUR